Le cœur de Gènes. A la découverte de Piazza De Ferrari

Parce que toutes les villes en ont un, le cœur de Gènes, c’est Piazza De Ferrari où depuis toujours, les génois se donnent rendez-vous, où tout peut commencer… Même pour qui n’est pas génois.
 
Centre commerciale, financier et économique, Piazza De Ferrari est la principale place de Gênes, lieu de rencontre et de rassemblement pour les évènements les plus importants de  la ville.  Située dans le quartier de Portoria, un des  quartiers qui faisait partie de la vieille ville, la Piazza De Ferrari représente l’épicentre de la vie génoise.  C’est aujourd’hui, une ligne de partage entre deux mondes, parfois aussi loin que le jour et la nuit peuvent l’être. Le centre du XIX siècle, siège de la city, des bureaux, des activités commerciales et du shopping et le centre historique d’origine médiévale, un labyrinthe de ruelles et de petites places qui descendent vers la mer, où les jeunes se retrouvent à la tombée de la nuit.
 
La place, intitulée à Raffaele De Ferrari, duc de Galliera, homme politique et banquier qui, en 1875 donna  une importante somme d’argent destinée à l’élargissement du port, présente une forme irrégulière due aux interventions urbaines qui se sont succédées au cours du temps déterminant la fusion de deux zones contigües mais du point de vue urbanistique, distinctes, comme il ressort des différents styles architecturaux des bâtiments . La Piazza De Ferrari constitue en effet le point de rencontre entre la vieille ville et la zone Style Art Nouveau de Via XX settembre, une des principales artères de la ville qui convergent sur la place.
 
C’est justement au centre de la ville que Gènes change de visage. L’architecture particulière du centre historique, où les parfums de la cuisine ligure – comme la fougasse et le poisson frit – se mélangent à l’odeur de la mer, cède le pas à un espace ouvert élégant où la lumière du soleil et la magnificence des édifices dominent le décor.
 
Au centre de cette grande place, trône la monumentale fontaine circulaire en bronze, construite en 1936 par l’architecte Cesare Crosa di Vergagni, donnée à la ville  par la famille Piaggio et enrichie en 2001 d’importants jeux d’eau.
 
Sur tout son périmètre, la place De Ferrari est délimitée  par de majestueux chefs-d’œuvre architecturaux.
 
D’un côté, le Palais de la Bourse, un des plus beaux exemples de Style Art Nouveau génois, réalisé par les ingénieurs Dario Carbone et Amedeo Pieragostini entre 1906 et  1912 et l’entrée secondaire, (construite en même temps que la « Piazza »),  du Palais Ducal (ancien siège du dogat de la République de Gènes) donnent sur la place. De l’autre côté, s’élèvent deux constructions plus imposantes : le Palais de la Région, autrefois Palazzo della Navigazione generale italiana et le théâtre Carlo Felice, principale théâtre génois, qui sert de trait d’union entre la Galerie Mazzini et la place.
 
Ce fut le roi de Sardaigne, Carlo Felice, à vouloir un théâtre pour le mélodrame à Gènes, genre très en vogue à l’époque. On  confia le projet à Carlo Barabino et on décida de construire le nouvel édifice Piazza San Domenico où se situait un vieux monastère médiéval qui fut évidemment démoli.  L’inauguration du théâtre eut lieu en 1828 avec l’opéra "Bianca e Fernando" de Vincenzo Bellini.  Sévèrement endommagé lors des bombardements de la deuxième guerre mondiale -  à tel point que pendant plusieurs décennies, il n’en resta que les murs extérieurs – le « Carlo Felice » a été rebâti sur un projet d’Ignazio Gardella entre 1985 et 1991, assumant l’aspect que nous pouvons encore admirer aujourd’hui. De l’ancien Théâtre Carlo Felice  ont été conservés les colonnes, le pronaos, l'inscription  en latin et la terrasse qui donne sur la rue XXV Aprile.
 
Le théâtre Carlo Felice possède un cœur technologique, conçu  par le scénographe Enzo Frigerio, ce qui en fait l’un des mieux équipés d’Europe. Il a été en effet projeté  dans les moindres détails, surtout en ce qui concerne la qualité du son : du parterre aux balcons, des portes d’entrée aux escaliers, tout a  été pensé et réalisé afin d’obtenir une acoustique parfaite. 
 
La salle principale du Théâtre Carlo Felice a une capacité de deux mille postes, une tour de scène de 63 mètres de haut et quatre scènes mobiles, une desquelles d’environ 600 mètres carrés. Une deuxième salle de 200 places est utilisée pour congrès, conférences et activités subordonnées à la programmation habituelle du Théâtre.
 
Avec son propre orchestre et un chœur de haut niveau artistique, le Théâtre Carlo Felice accueille et a reçu les plus importants chefs d’orchestre, devenant ainsi  l’un des théâtres les plus connus  au monde.

Informations utiles