A la Découverte des Parcs de Nervi et de la Promenade Anita Garibaldi

Nervi est un petit village de pécheurs, élégant et gracieux à quelques kilomètres du centre de Gènes (plus exactement de son côté le plus oriental).
 
Le petit village donne sur une falaise le long de laquelle s’étend sa promenade romantique et suggestive intitulée à Anita Garibaldi: avec ses deux kilomètres de terrasse à pic sur la mer, au milieu des Parcs et des rochers, il vous sera impossible de ne pas tomber amoureux des couchers de soleil génois.
 
Au début du parcours, on peut profiter d’une vue magnifique sur le caractéristique petit port de Nervi et sur le Promontoire de Portofino, alors que par temps clair, on pourra apercevoir le profil de la Corse
 
En plus de son port caractéristique et de sa promenade en bord de mer, ce petit bourg vous permet de profiter du salon vert le plus élégant de Gènes: les splendides  Parcs de Nervi. Ce grand espace  vert, accessible aussi bien de la promenade Anita Garibaldi que du centre de la petite ville, couvre une superficie de 92000 mètres carrés entre la via Aurelia et la mer.  Il possède une centaine d’espèces botaniques parmi lesquelles des palmiers, des cèdres et 5 arbres remarquables. Un ultérieur élément important à l’intérieur des Parcs, c’est la roseraie Luigi Luigi Viacava. Restaurée en 2012 et subdivisée en plusieurs secteurs, roses anciennes, roses modernes et roses de concours  avec plus de 200 variétés de plantes aux couleurs extraordinaires. La meilleure période pour l’admirer dans toute sa splendeur est sans aucun doute le printemps.
 
Les Parcs abritent aussi de précieux musées d’art moderne et contemporain aménagés au sein des nombreuses villas historiques, aujourd’hui propriétés de la ville et qui rouvriront prochainement au public. Les villas Gropallo, Saluzzo Serra, Grimaldi Fassio et Luxoro, grâce à leurs merveilleux jardins, offrent de charmants petits coins à découvrir.
 
La promenade le long des allées verdoyantes des parcs vous emmènera jusqu’à la falaise de Capolungo pour admirer le panorama extraordinaire du Golf du Paradis et du promontoire de Portofino.  En revanche, derrière Nervi se trouve la colline de Sant’Ilario, avec à ses pieds la vieille gare, fermée en 1959, dont parle Fabrizio De André dans sa chanson “Bocca di Rosa”. 
 
Les collines face à la mer garantissent à cette localité un climat particulièrement agréable en toute saison mais surtout au printemps. Cette caractéristique en fit jadis l’une des localités de villégiature les plus prisées des riches touristes, provenant notamment du Nord-est européen et de Russie. Ceux-ci venaient passer ici les saisons les plus froides et se soigner de la tuberculose, grâce à l’air marin.  Pendant les XVII, XVIII et XIX siècles, la noblesse et la bourgeoisie génoise choisirent  Nervi comme quartier résidentiel, en y faisant construire de magnifiques villas. Témoignage de la Belle Époque : viale delle Palme (allée des palmiers) avec ses édifices en style art nouveau.
 
Nervi accueille aussi d’importants évènements, comme Euroflora - la plus spectaculaire des manifestations florales – et le Festival International du Ballet et de la Musique qui, durant les dernières éditions, a retrouvé l’excellence de ses débuts. Cet évènement est né en  1955 et fut répertorié parmi les manifestations les plus importantes de l’Italie d’après-guerre.  
 

 

   Radio Monte Carlo è Media partner della città di Genova

Informations utiles