Piazza S. Matteo

Exemple typique, et fort bien conservé, de concentration de palais nobiliaires datant du Haut Moyen-âge, la Piazza S. Matteo, et son église homonyme, du XIVe siècle, entourée de palais aux caractéristiques bandes blanches et noires, représentait le centre du pouvoir de la famille Doria et le signe tangible du pouvoir privé d'une grande famille dans la vie génoise du Moyen-âge.

L'église fut fondée en 1125 par Martino Doria et par la suite reconstruite en style gothique. Sous la fenêtre de droite, on distingue encore la plaque en marbre de la tombe du célèbre amiral Lamba Doria.

Vers la moitié du XVIe siècle, Andrea Doria souhaita modifier la décoration intérieure de l'église et fit construire sa propre tombe dans la crypte, sous le maitre-autel.

Tous les palais de la place appartenaient à la famille Doria; au n. 17, le Palais Andrea Doria est caractérisé par des formes gothiques raffinées.

Informations utiles