Nervi

Nervi se trouve dans la partie la plus à l'est de Gênes, célèbre pour sa longue promenade romantique et suggestive de deux kilomètres à flanc de falaise, baptisée du nom d’Anita Garibaldi.
Une falaise qui garantit à ce petit village un climat particulièrement agréable, en faisant la destination privilégiée des riches touristes, en provenance surtout du nord-est de l’Europe et de la Russie, pour y passer les périodes les plus froides de l'année et soigner la tuberculose grâce à l'air marin. À cheval entre les XVII-XVIII-XIXe siècles, la noblesse et la bourgeoisie de Gênes choisirent Nervi pour y faire édifier de magnifiques villas, comme en témoignent également Viale delle Palme et ses demeures en style Liberty, comme autant de vestiges de la Belle Époque.

C'est ici que se trouve le salon vert le plus élégant de Gênes. Les Parcs de Nervi, auxquels on accède depuis la promenade ou depuis le centre ville, occupent une superficie de 92 000 mètres carrés entre la via Aurelia et la mer, et accueillent une centaine d’espèces botaniques, dont de nombreuses palmes et des cèdres, ainsi que 5 abres monumentaux, une immense roseraie et quelques musées qui se trouvent dans les villas historiques, aujourd’hui propriétés municipales.
L'ensemble des musées de Nervi, important et riche, permet aux visiteurs d’admirer, sur un kilomètre carré, les riches collections d’art moderne et contemporain de la ville de Gênes : tableaux, sculptures, dessins, mobiliers et arts décoratifs.
Villa Saluzzo Serra accueille la Galerie d'art moderne (Gam) et ses importantes collections du XIXe au XXIe siècle de la production artistique ligure. Dans la Villa Grimaldi Fassio sont conservées les Collections Frugone, des collections d’art italien et étranger liées à la Belle Époque. Villa Serra Gropallo accueille en revanche la Wolfsoniana, specialisée dans les arts décoratifs et de propagande de la période 1880-1945. Aux côtés de ces musées, Villa Luxoro (actuellement fermée pour maintenance) expose des collections d’œuvres et d’objets italiens et étrangers.

Parmi les sites intéressants à visiter, citons Torre Groppallo ou “tour du foin”, située au début de la promenade Anita Garibaldi, une construction qui servait à apercevoir les navires sarrasins au XVIe siècle.

Derrière Nervi, se trouve la colline de Sant’Ilario, aux pieds de laquelle fut construite l’ancienne gare, fermée en 1959, citée dans la chanson “Bocca di Rosa” de Fabrizio De Andrè.  

Informations utiles

Bus: Capolinea Franchini , Capolinea V. del Commercio. Train: Nervi
The facility is accessible to the disabledAnimaux domestiques admis