Les palais des Rolli UNESCO

Pendant l’époque extraordinaire entre la Renaissance et le Baroque, la noblesse génoise fit concevoir et construire toute une série de palais richissimes dans la  Strada Nuova, aujourd’hui via Garibaldi, sortis de nulle part comme théâtre de leur magnificence et a fait rénover les dizaines de résidences familiales qui existaient déjà dans le centre historique de la ville.

Gênes s'enrichit de magnifiques façades décorées de stucs, de marbres ou peintes, de vestibules grandioses, de magnifiques jardins ornés de fontaines et de nymphes ; à l’intérieur, des grands salons ornementés de fresques, du mobilier somptueux, des collections précieuses et des riches tableaux.

Ces demeures luxueuses n’échappent pas au regard d’un artiste raffiné comme le célèbre peintre flamand Pieter Paul Rubens qui, au début du XVIIe siècle publia un recueil de dessins des palais qu’il propose comme modèle d’habitation pour la noblesse européenne.

Le nombre et la splendeur des palais donne vie à un système particulier d’hospitalité publique, défini en 1576 par un décret du Sénat : une liste officielle des palais prestigieux fut créée et leurs propriétaires obligés, tour à tour, d'accueillir les invités d’État. Le palais était choisi en fonction du rang de la personne en visite : plus la personne était noble, plus le palais devait être fastueux et plus la famille ayant l’honneur et le devoir de l'accueillir devait être riche.

La “Liste des logements publics ou Rolli” et ses différentes mises à jour sont conservées dans de précieux volumes dans les archives nationales de Gênes.

 

La qualité de l'architecture et des décorations des palais de Gênes, le système particulier d’hospitalité publique et l'attention de Rubens, sont autant d’éléments ayant valu au “Strade Nuove et système des Palais du Rolli” d’être inscrit, en 2006, au Patrimoine de l’Humanité de l'UNESCO.

 

Le site de l’UNESCO compte 42 palais des Rolli sur les plus de cent palais de Gênes, qui depuis la Strada Nuovo arrivent jusqu’au centre historique, en passant par via Lomellini, Place Fossatello et via San Luca, jusqu’à la place Banchi et la mer.

Certains de ces palais appartiennent aujourd’hui encore à des particuliers, tandis que la plupart abritent désormais des banques ou des bureaux ; ceux qui sont devenus des musées peuvent être visités tout au long de l’année : les palais des musées de Strada Nuova, la Galleria Nazionale du palais Spinola di Pellicceria, le musée du palais Royal.

 

Chaque année Gênes célèbre ses palais des Rolli avec la manifestation Rolli Days : un weekend au cours duquel les palais ouvrent leurs portes pour montrer leurs trésors au public. Le 12 et 13 octobre, pendant les Rolli DaysGênes propose une nouveauté absolue et exclusive: la Rolli Experience, dédiée à ceux qui veulent vivre l’émotion de passer un séjour à Gênes comme un ancien hôte de la République.

 

Radio Monte Carlo est partenaire média de la ville de Gênes