La Régate des Anciennes Républiques Maritimes

La Régate des Anciennes Républiques Maritimes (ou Palio des Anciennes Républiques Maritimes) est une manifestation sportive reconstruisant un événement historique créé en 1955 dans le but d’évoquer les exploits et la rivalité des principales Républiques maritimes italiennes (Gênes, Pise, Venise, Amalfi), qui se défient entre elles à travers quatre équipages de rameurs. La régate, disputée sous le haut patronage du Président de la République italienne, se déroule chaque année, - le jour est choisi entre fin mai et début juillet-, dans l’une des quatre villes qui y participent.

Chaque équipage est composé de huit rameurs et d’un barreur, à bord d’embarcations en fibre de verre, de couleurs différentes et décorées de splendides figures de proue :un cheval ailé pour Amalfi, un dragon pour Gênes, en hommage au protecteur de la ville, Saint Georges; un aigle pour Pise, qui symbolise l’ancien lien entre la république tyrrhénienne et le Saint Empire romain germanique; un lion ailé pour Venise, qui rappelle le saint patron de la ville lagunaire, Saint Marc l’évangéliste.

La compétition nautique est précédée par un Cortège Historique spectaculaire des Anciennes Républiques Maritimes italiennes – qui est à son tour formé par les Cortèges Historiques de chacune des Républiques, soit au total 320 figurants; le rythme du défilé est scandé par le son des tambours et des trombes, au milieu des jongleurs de drapeaux et des porte- étendards, dans un tourbillon de couleurs et de fleurs, de costumes précieux et d’accessoires fidèles aux modèles de l’époque.
Chacun des groupes doit rappeler et interpréter des épisodes et des personnages liés à l‘histoire maritime de sa ville d’origine et du rôle qu’elle a joué dans le bassin méditerranéen.

Tout comme Gênes, les trois autres Républiques Maritimes ont choisi pour leurs cortèges historiques des thèmes et des personnages hors du commun.
Amalfi évoque la cérémonie nuptiale, survenue en 1002, entre Sergio, l’ainé du Duc Jean Ier, et Maria, la fille du Prince Lombard de Capua et de Benevento; Pise raconte certains épisodes de son histoire médiévale mettant en scène des personnages importants et évocateurs; Venise rend hommage à une noble dame vénitienne, Caterina Cornaro – la veuve de Giacomo Lusignano dont elle a hérité le royaume de Chypre- qui débarque en 1489 dans la Lagune et est accueillie par le Doge.

Informations utiles