La ville des apéritifs

A Gênes, l’apéritif est un must, une habitude à laquelle on sacrifie volontiers dans les établissements publics historiques, typiques ou à la mode, dans les anciennes osterie (bars à vin) dans les cafétéria des musées ou encore aux terrasses des nombreux cafés présents sur tout le territoire.

Mis à part évidemment les nombreux drinks internationaux et les boissons naturelles, nous vous conseillons de goûter au moins deux spécialités locales: le “gotto” (verre) de vin blanc ligure accompagné de la célèbre focaccia (fougasse), et le “baxeichito”, une sorte de mojito où la menthe est remplacée par du basilic.

Ici, les verres n’arrivent jamais seuls sur la table, ils sont toujours accompagnés de petits plats tous plus alléchants les uns que les autres!

Frites, petits fours et olives sont évidemment toujours au rendez-vous mais à Gênes, l’apéritif que l’on déguste au comptoir ou à une table est toujours riche en amuse-bouches: tocchi (morceaux) de focaccia nature, garnie ou au fromage de Recco, anchois marinés, bâtonnets de panissa et cucculli bien chauds, petites assiettes de pâtes au pesto, tomates séchées à l’huile d’olive, légumes grillés, carrés d’omelette et de tourte salée, canapés au saumon, morceaux de cima, acras de morue, charcuterie fine, écailles de fromage et même poulpe à la sauce verte ; en fonction évidemment de l’établissement et de la saison.

Les établissements publics et les bars les plus fréquentés à l’heure de l’apéritif sont certainement ceux du centre historique, en particulier ceux qui se trouvent aux alentours de piazza delle Erbe, S. Donato et via S. Bernardo; et tout le quartier du Porto Antico.

L’été, ce sont surtout les quartiers situés le long de la mer et en particulier Nervi et sa promenade, qui s’animent. Les établissements balnéaires sont très souvent fréquentés le soir pour une bière ou un cocktail à savourer tout en admirant le coucher de soleil.

Informations utiles