Corzetti

Cette variété ancienne de pâtes typique de la Val Polcevera, bien que portant le même nom que celle de la Riviera du Levant, est différente de par sa forme caractéristique en forme de 8 et de par sa dimension beaucoup plus réduite. C’est en fait de l’habilité de mains expérimentées et de doigts délicats (on a l’habitude de dire “tiae co e dië”, c’est-à-dire “tirés avec les doigts”), que naissent ces petits papillons d’environ 1 cm de longueur.

Ingrédients:

  • 500 g de farine de blé tendre;
  • 3 oeufs;
  • sel;
  • eau tiède.

Procédé:
Former un puits dans une petite montagne de farine, y casser les oeufs et saler. Former une pâte en ajoutant quand il le faut l’eau tiède et pétrir jusqu’à ce que la préparation soit suffisamment élastique et ferme. Laisser reposer pendant au moins une demi-heure sous un linge sec. Puis détacher plein de petits bouts de la dimension d’un pois chiche, les rouler entre les paumes des mains, les allonger légèrement et les écraser en leur centre avec l’index et le pouce en formant des petits 8. Laisser sécher et cuire dans un grand volume d’eau salée.
La sauce idéale pour accommoder les corzetti, qui selon la tradition ne se consomment pas en bouillon, est la sauce aux pignons, mais ils sont aussi excellents avec la sauce à la viande (toccu) ou aux champignons.

La recette est tirée du guide "Genova a Tavola", M&R Comunicazione, disponibile dans les Bureaux d’Information Touristique.