Castelletto et Righi

Castelletto, la colline qui surplombe le centre historique de Gênes est un quartier résidentiel parsemé d'espaces verts, très apprécié par les touristes et les génois parce qu’il offre une vue imprenable sur la ville.

Pendant des siècles, le quartier est resté à l'extérieur des remparts de la ville ; ce n'est qu’au XVIIe siècle, après la rénovation des fortifications, qu’il fut inclus dans l'enceinte de Gênes.

Aujourd’hui le belvédère Montaldo, plus connu sous le nom de Spianata Castelletto, est relié à la place Portello par un ascenseur datant du début du XXe siècle, dont l'arrivée se caractérise par sa baie vitrée en style liberty. Le belvédère a une terrasse panoramique qui surplombe le vieux port, les demeures de Strada Nuova et les toits du centre historique.

Ce quartier fourmille de palais, monuments et bâtiments particulièrement intéressants du point de vue historique, artistique et culturel. L’imposant et très célèbre Albergo dei Poveri, remonte au XVIIe siècle et fut construit par Emanuele Brignole. Après avoir longtemps été un refuge pour les génois les plus démunis, il accueille aujourd’hui l’université de Gênes.

Nombreux sont aussi les parcs et les villas, comme Villa Gruber, Villa Pallavicino dite “delle Peschiere”, Villa Gropallo et Villetta Di Negro. Cette dernière est municipale et ouverte au public : son jardin abrite de nombreuses plantes méditerranéennes et exotiques, une cascade et le Musée d’art oriental Edoardo Chiossone, contenant l’une des plus importantes collections d'art chinois et japonais d’Europe.

 

Mais on ne peut pas parler de Castelletto sans citer le Château D’Albertis et son superbe parc : construit en style néo-roman au XIXe siècle sur ordre de l'explorateur Enrico Alberto D’Albertis, il fut laissé en héritage à la ville de Gênes par son propriétaire, avec l’immense collection que celui-ci avait accumulée au cours de ses nombreux voyages en Afrique, Amérique, Asie et Océanie. Ces œuvres sont aujourd’hui le cœur du Musée des Cultures du Monde organisé dans le château.

Les nombreux édifices religieux ne manquent pas non plus, dont d’anciennes églises et une synagogue où se réunit la communauté juive de la ville et où se trouve le Musée Juif.

Righi, autrefois appelé Porta Chiappe, est un autre quartier sur les collines de Gênes, où la nature et la vue spectaculaire sur Gênes sont là aussi à l’honneur. Nous pouvons y admirer ses forts majestueux, l’observatoire astronomique, le séminaire de la ville et profiter des nombreux restaurants et trattorias.

 

Righi est également le terminus du funiculaire inauguré en 1897, aujourd’hui encore en activité, et se trouve à plus de 300 mètres au-dessus du niveau de la mer. Sa crête est ornée des Mura Nuove datant du XVIIe siècle.  

 

Ce quartier est une destination privilégiée pour les sportifs qui aiment à y pratiquer de nombreuses activités : traverser le parc du Prealto en VTT ou faire du jogging le long d’itinéraires spécifiques, s’entraîner au tir à l'arc sur le terrain prévu à cet effet ou bien se promener entre les forts. L'ensemble du Castellaccio regroupe essentiellement le fort du même nom et la tour Specola, sur le “Pian delle Forche”, appelé ainsi parce qu’autrefois c’est ici même que les condamnés à mort étaient exécutés par pendaison.

Ces structures furent construites ou renforcées suite à l’attaque que Charles Emmanuel I de Savoie, dit “Tête de feu” pour ses qualités militaires, lança contre la République de Gênes au XVIIe siècle.

Informations utiles

Ascenseur Castelletto , Fniculaire Zecca – Righi. Train: Piazza Principe
The facility is accessible to the disabledAnimaux domestiques admis